Sports

Airbus veut transformer l’avion militaire A400M en bombardier d’eau



Publié le :

L’entreprise aéronautique Airbus a effectué des tests pour transformer l’avion de transport militaire A400M en bombardier d’eau à l’aide de citernes amovibles. Cela permettrait de fournir un appoint aux moyens aériens existants face aux incendies qui se multiplient l’été en Europe.

La campagne d’essais a eu lieu la semaine passée en Espagne. Un A400M a largué de jour 20 tonnes d’eau en moins de dix secondes en volant à 45 mètres d’altitude, affirme l’avionneur dans un communiqué de ce mardi 26 juillet. Pour cela, deux citernes d’une capacité de dix tonnes chacune sont installées dans l’immense soute de l’appareil, reliées à deux énormes tuyaux qui sortent par la rampe arrière de l’avion. Ce kit « ne nécessite aucune modification de l’appareil et est donc interchangeable avec tous les appareils de la flotte A400M », selon Airbus qui a lancé le projet il y a neuf mois.

Alors que la multiplication des feux de forêts depuis le début de l’été met les moyens européens de lutte contre les incendies sous tension, Airbus voit dans ce kit amovible, qui pourrait être mutualisé entre pays européens, un appoint utile à l’avenir. « L’objectif n’est pas de se mettre en concurrence avec le Canadair, mais en complément », a affirmé Jean-Brice Dumont, vice-président chargé des avions militaires chez Airbus, sur franceinfo, qui a dévoilé l’information avec Le Parisien.

Trois fois plus d’eau et possibilité de vol de nuit

Le Canadair dispose d’une capacité de 6 000 litres d’eau – trois fois moins que l’A400M – mais il peut écoper sur un lac. L’A400M doit lui revenir se poser pour charger les citernes. L’avion est traditionnellement dévolu au transport de marchandises, de troupes, au largage de parachutistes ou encore au ravitaillement en vol. L’appareil est qualifié pour le vol de nuit et Airbus effectuera des tests dans ces conditions pour la mission de bombardier d’eau, une mission que les Canadair ne peuvent effectuer.

Il équipe plusieurs armées de l’air de plusieurs pays européens : la France (18 avions livrés sur 50 commandés), l’Espagne (13 sur 27), l’Allemagne (37 sur 50), la Belgique (6 sur 7), le Luxembourg (1), ainsi que la Turquie (10 avions en service) ou le Royaume-Uni (20 appareils).

►À lire aussi : Nouvelles Technologies – Dryad, l’esprit technologique qui protège les forêts des incendies

(Avec AFP)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.