Sports

Le record du monde du 50m dos est tombé


Ce jeudi, à l’occasion des sélections américaines, le nageur Hunter Armstrong a battu le record du monde sur la distance du 50m dos.

Un record du monde est tombé. Et plus précisément celui de la distance du 50m dos. Ce jeudi, à l’occasion des sélections américaines pour les championnats du monde de natation, qui se déroulent du côté de Greensboro en Caroline du Nord, Hunter Armstrong a survolé sa course, dans un temps de 23,71 secondes. Soit le nouveau record du monde. Le jeune nageur, aujourd’hui âgé de seulement 21 ans, s’est déjà illustré du côté de Tokyo au Japon, à l’occasion des derniers Jeux d’été, avec une médaille d’or olympique remportée en compagnie du relais 4×100 mètres quatre nages. Quant à l’ancien record du monde sur cette fameuse distance du 50 mètres nage libre, il était auparavant détenu, et ce depuis les championnats d’Europe de natation de Budapest, le 18 mai dernier, par le Russe Kliment Kolesnikov, dans un temps référence de 23,80 secondes.

Dressel également au rendez-vous

Après sa très grosse performance, Hunter Armstrong a réagi, dans des propos rapportés par l’AFP : « Je ne sais pas quoi dire, honnêtement. C’est quelque chose que j’ai toujours voulu et je suis aux anges en ce moment. » Sur cette même distance, l’Américain valide donc évidemment du même coup son ticket pour les prochains champions du monde de natation, qui se dérouleront du côté de Budapest, entre les 18 juin et 3 juillet prochains. De son côté, Caeleb Dressel, septuple champion olympique et déjà qualifié sur les distances du 100 mètres nage libre et du 50 mètres papillon, disputera également la distance du 100 mètres papillon. Une distance sur laquelle l’Américain avait établi le nouveau record du monde, lors de son titre olympique du côté de Tokyo au Japon, dans un temps de 49,45 secondes. En séries de ces sélections américaines, Dressel avait alors réalisé la meilleure performance mondiale de l’année, dans un temps de 50,01 secondes, avant de remporter la finale, en 50,20. Deuxième de cette même finale, Michael Andrew verra également les Mondiaux.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close