Après Cadix, donc, et même Francfort qui avait fait sa loi ici en quart de finale retour de la Ligue Europa, c’est le Rayo Vallecano qui a pris ses aises en Catalogne, grâce au but unique de Garcia (0-1, 7e).

Une déconvenue qui laisse certes le club blaugrana en deuxième position du classement, mais sans marge aucune sur le FC Séville et avec deux points d’avance sur l’Atlético.

Surtout, ce revers barcelonais est quasi synonyme de sacre du Real Madrid – la maison merengue comptant 15 longueurs de marge sur son rival à cinq journées de la fin du championnat.