Sports

une hausse de cas de Covid-19 fait craindre une nouvelle vague



Publié le :

Alors que l’Afrique du Sud connaissait jusqu’à présent une accalmie sur le front de la pandémie de Covid-19, une récente hausse des cas pourrait présager de l’arrivée d’une nouvelle vague, ces prochaines semaines.

Avec notre correspondante à Johannesburg, Claire Bargelès

Le pays le plus touché du continent a passé la barre des 100 000 décès dus au virus, depuis le début de la pandémie. Même s’il n’est pas encore l’heure de s’inquiéter, scientifiques et autorités scrutent de près, tout signe de possible remontée des cas.

Le ministre sud-africain de la Santé, Joe Phaahla, parle même de « signes inquiétants » qui continueront d’être scrutés de près par les autorités pour gérer au mieux une possible résurgence des cas. Le nombre de contaminations est, en effet, reparti à la hausse avec, ces deux derniers jours, plus de 4 000 cas détectés quotidiennement, et surtout un taux de positivité (c’est à dire le pourcentage de cas positifs par rapport au nombre de tests) qui dépasse les 15 %.

Il est encore trop tôt pour parler de l’apparition d’une cinquième vague mais les autorités rappellent que même si la plupart des restrictions ont été levées, la vigilance est toujours de mise, et le pays pourrait à nouveau être frappé alors que l’hiver austral se prépare. Sans compter que la vaccination plafonne toujours à 30 %.

Les sous-variants d’Omicron détectés en Afrique du Sud (BA.4 et BA.5) continuent aussi d’être surveillés de près, même si les scientifiques indiquent qu’il n’y a pas, pour l’instant, de raisons de s’alarmer.

À lire aussi: Variant Omicron: l’Afrique du Sud demande la levée des restrictions de voyage

Le pays avait atteint un pic record de contaminations lors de la dernière vague, en décembre, mais sans que cela ne se traduise pour autant par une hausse massive des décès et des hospitalisations.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close