Les Bleus ont cru à l’exploit. Après une première journée réussie à Vancouver, avec un nul et deux victoires lors de la phase de poules, les joueurs de Jérôme Daret avaient fort à faire lors des quarts de finale. Leur adversaire n’était autre que les doubles champions olympiques en titre, les Fidji, invaincus lors de leurs trois premiers matchs en terre canadienne. Si les joueurs du Pacifique ont frappé les premiers avec un essai de Waisea Nacuqu dès la première minute, Nelson Epée a su s’échapper pour remettre l’équipe de France à hauteur. Alors que Tevita Daugunu puis Vuiviawa Naduwalo ont permis aux Fidjiens de virer nettement en tête à la pause, Joachim Trouabal a très vite remis les Bleus en ordre de marche. Profitant d’une équipe fidjienne parfois nonchalant, Aaron Grandidier a trouvé une nouvelle faille dans la défense adverse, permettant aux Tricolores de virer en tête avec deux points d’avance. Les Bleus ont alors tenu bon mais, en toute fin de match, Jerry Tuwai a trouvé la solution pour permettre à sa sélection de reprendre l’avantage. L’équipe de France a eu une dernière opportunité mais une incompréhension dans les transmissions leur coûte cher. Battus de trois points (24-21), les Bleus vont désormais viser la cinquième place.