Sports

En Estonie, des femmes fabriquent des filets de camouflage pour l’armée ukrainienne



Publié le :

Plus d’un mois après le début de la guerre en Ukraine, la solidarité ne faiblit pas dans les pays baltes pour soutenir l’Ukraine de toutes les manières possibles. Des tonnes d’aide humanitaire et d’armes prennent la route, direction l’Ukraine. Dans ces cartons, on trouve notamment des filets de camouflage tissés par des femmes.

Avec notre correspondante à Tallinn, Marielle Vitureau

Armée de ses lourds ciseaux, Anu prépare des tissus sur une table. La costumière de la télévision publique estonienne a transformé l’entrée des bureaux en atelier de confection de filets de camouflage à destination de l’Ukraine, pour venir en aide aux soldats mobilisés contre l’offensive russe. « Je suis en train de découper des vieux leggings qui serviront pour les filets. Leur motif est très militaire », explique-t-elle.

Vieilles parkas de l’armée

Les tissus arrivent de toute part. Même la Ligue de défense, une organisation paramilitaire, leur a donné des vieilles parkas de l’armée. Pour assembler le tout, de vieux filets de pêche font l’affaire. L’équipe qui s’est montée en quelques jours après le début de la guerre via les réseaux sociaux les collecte dans les villages de pêcheurs.

Ce qui a poussé Anu à agir ? Principalement la crainte de pouvoir être la prochaine cible de Vladimir Poutine mais aussi sa volonté de venir en aide. « Cela procure des émotions positives et permet de faire quelque chose d’utile, quand on ne peut pas donner d’argent ou que l’on n’a pas la possibilité d’accueillir des Ukrainiens. C’est aussi important pour notre santé psychologique que pour participer à l’effort de guerre », témoigne-t-elle.

Couvrir les chars, les tranchées… 

100 m2 de filets sont déjà partis d’Estonie avec des ambulances. Sur le front, ils servent à couvrir les chars ou les tranchées. Les Ukrainiens affirment que les filets les rendent invisibleS. Les petites mains estoniennes ne sont, en tout cas, pas prêtes de s’arrêter.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.