Sports

Guerre en Ukraine: vers une médiation sud-africaine?



Publié le :

L’Afrique du Sud pourrait-elle jouer un rôle de médiateur dans la crise entre la Russie et l’Ukraine ? Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a fait savoir qu’il avait été approché pour jouer un rôle en raison de ses bonnes relations avec Moscou.

Le président sud-africain confirme s’être entretenu, ce jeudi, par téléphone avec Vladimir Poutine. « Je l’ai contacté, précise le président Ramaphosa, pour lui faire part de notre position ». À savoir que ce conflit doit être résolu par la médiation et la négociation entre les parties.

Cyril Ramaphosa indique « qu’en raison de ses relations avec la Russie et en tant que membre des BRICS, l’Afrique du Sud a été contactée pour jouer un rôle de médiateur ». Sans préciser par qui. Il ajoute que le président Poutine apprécie « l’approche équilibrée de l’Afrique du Sud ».

La semaine dernière Pretoria s’est abstenue de voter une résolution des Nations unies condamnant l’invasion Russe de l’Ukraine. Pretoria et Moscou entretiennent de bonnes relations. Sous l’apartheid, l’Union soviétique a soutenu l’ANC, mouvement de libération aujourd’hui au pouvoir.

Les liens sont encore étroits. Les deux pays sont membres des BRICS, organisation qui regroupe cinq grandes puissances émergentes. Et selon l’opposition sud-africaine, l’un des donateurs de l’ANC –qui est en difficultés financières– est un oligarque russe proche de Vladimir Poutine. Raison pour lesquelles l’ANC se refuserait à condamner la Russie.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.