Sports

les syndicats britanniques demandent de l’aide face à la hausse des prix de l’énergie



Publié le :

La hausse des prix de l’énergie au Royaume-Uni, conséquence de la guerre en Ukraine, alerte les principaux dirigeants syndicaux du pays. Ils ont envoyé une lettre à leur ministre de l’Économie Rishi Sunak : ils demandent un soutien financier pour amortir l’impact de l’invasion russe sur le coût de la vie.

Avec notre correspondante à Londres, Marie Boëda

Une facture de gaz pourrait atteindre 3 600 euros par foyer cette année, préviennent les syndicats. Une hausse liée à la crise en Ukraine, la Russie étant un important producteur de gaz et de pétrole. Cette guerre a donc des conséquences directes sur le portefeuille des Britanniques et le taux d’inflation risque d’être l’un des plus élevés depuis trente ans.

Pour Kate Bell, chargée de l’économie à l’Organisation fédératrice des syndicats britanniques (Trade Union Congress) qui regroupe 7 millions d’adhérents, de nouvelles subventions doivent être mises en place.

Deux navires russes refoulés

Le ministre de l’Économie doit, pour sa part, augmenter massivement le niveau de sécurité sociale. Dix ans de réduction des allocations ont en effet affaibli la capacité des familles à faire face à cette crise. Et si Rishi Sunak cherche des fonds, il pourrait les trouver en prélevant des taxes sur les bénéfices des compagnies d’énergie qui ont profité de la crise du gaz et de l’association avec les compagnies russes.

Vendredi 4 mars, les dockers du Kent, dans le sud-est du pays, ont refoulé deux navires russes transportant du gaz naturel, un geste qui se veut solidaire avec l’Ukraine. Dans leur lettre, les syndicats demandent au gouvernement d’apporter une aide financière au peuple ukrainien et d’accueillir les réfugiés.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.