Sports

Quartararo, son nouveau coup de gueule


Premier Français à remporter le titre suprême en MotoGP, Fabio Quartararo va tenter de défendre sa couronne cette saison face à une meute de prétendants. Un énorme défi pour le Niçois, qui ne sera pas aidé par les performances de sa Yamaha.

Il restera à jamais le premier. Fabio Quartararo a écrit l’une des plus belles pages du sport auto-moto français en devenant la saison passée le premier Tricolore champion du monde de MotoGP. Le prodige français a été couronné à seulement 22 ans. Mais il aura tout de même fort à faire pour continuer à régner dans les années à venir.

En effet, la concurrence s’annonce féroce. Lors des essais d’avant-saison, les Ducati ont confirmé qu’elles étaient toujours surpuissantes, les Aprilia sont en net progrès, les KTM sont dans le coup également tandis que Honda compte sur le retour au premier plan de la légende Marc Marquez, qui retrouve peu à peu ses capacités physiques.

La fin de saison 2021 avait d’ailleurs donné un aperçu de ce à quoi s’attendre Quartararo en 2022. Même si le Français était alors passé en mode gestion après avoir dominé le début de saison (6 victoires en 14 courses), il avait été dominé sur les six derniers GP de l’année. Marc Marquez avait raflé deux victoires, et les quatre autres succès étaient tombés dans l’escarcelle d’un Francesco Bagnaia déchaîné, et qui semble prêt à tout casser au guidon de sa Ducati cette campagne.

Quartararo attend plus de Yamaha

Toute la saison 2021, Quartararo a dû batailler avec l’armée rouge des Ducati, plus rapides que lui en ligne droite. Et le Français, qui espérait voir sa Yamaha gagner des chevaux en 2022, n’a pas caché sa déception en fin d’année dernière en testant sa nouvelle monture. « Il y avait un nouveau châssis, mais je n’ai pas senti le moindre progrès, a confié le champion du monde au terme de la dernière journée d’essais. On cherche un peu plus d’adhérence à l’arrière et ça n’a vraiment pas été le cas. Rien de très positif dans cette journée. Ils (Yamaha, ndlr)savent vraiment où ils doivent progresser. C’est le plus important. »

Un coup de pression que Quartararo assume, alors que la saison 2022 débute ce week-end au Qatar. « Ce n’est pas forcément une question de pression, c’est donnant-donnant, a-t-il confié cette semaine à RMC. Moi je dois donner le maximum sur ma moto, et je pense que Yamaha doit faire le maximum pour avoir les meilleures performances. Donc ils savent très bien qu’il faut faire un très grand step sur le moteur pour avoir plus de facilités en course. »

Car, en l’état actuel des choses, Quartararo ne sait pas s’il est toujours le favori n°1 dans la course au titre. « C’est difficile à dire. On regarde toujours le champion de l’année précédente, donc sur ce point je peux être considéré comme favori. Mais ce n’est pas facile, il y a énormément de pilotes qui ont passé de gros steps. Ce qui est sûr, c’est que je ne me suis jamais senti aussi bien physiquement sur une moto, donc je vais évidemment donner mon maximum pour faire la même chose qu’en 2021, et je pense qu’on est capables. »





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close