Sports

Faire du sport en toute sécurité: l’environnement du pratiquant



Publié le :

Chaque semaine, le Dr Jean-Marc Sène, médecin du sport, présente sa chronique sport dans Priorité Santé. Cette semaine, il donne des conseils pour pratiquer une activité sportive en tout sécurité. 

Comment bien choisir son matériel ?

Quel que soit le sport, vous devez choisir vos chaussures avec la plus grande attention : il y va de votre sécurité, de votre santé et du plaisir que vous allez prendre en pratiquant.

Vous devez essayer vos chaussures dans de bonnes conditions, avec les bonnes chaussettes et en prenant votre temps. Attention à la pointure qui n’est peut-être pas celle de vos chaussures de ville. Écoutez les conseils des vendeurs qui sauront aussi vous indiquer les meilleures chaussures en fonction de votre niveau et des conditions dans lesquelles vous pratiquez.

Ensuite, il sera nécessaire de les faire, c’est-à-dire de les porter à l’entraînement ou sur des temps courts. Une solution pour ne pas abîmer vos pieds.

Certains sports, comme le vélo par exemple, conduisent à utiliser un matériel plus ou moins sophistiqué. Il n’en reste pas moins vrai que le fait que ce matériel soit adapté à votre profil physique et vos conditions de pratique reste le principal critère de sécurité pour votre santé.

Ce matériel doit être choisi avec une grande précision en prenant cas à la fois de vos caractéristiques anatomiques, mais aussi de votre niveau technique, de la fréquence à laquelle vous pratiquez et des conditions dans lesquelles vous pratiquez. Un bon réglage est essentiel !

Faites-vous aider par des professionnels pour choisir votre matériel : ils sauront vous conseiller.

Il est important aussi de tenir compte des conditions climatiques ? 

Un temps trop froid, trop chaud, une pluie intense ou une pollution annoncée doivent vous alerter et vous conduire à prendre certaines précautions. Ces conseils sont bien sûr particulièrement importants quand les efforts sont importants et quand la qualité du sol influe directement sur la pratique.

En cas de froid :

  • adaptez votre équipement et couvrez-vous. Il vaut mieux avoir trop chaud que froid. Il est toujours possible de se découvrir en cas de chaleur

En cas de pluie :

  • adaptez votre équipement afin de ne pas être mouillé.
  • accordez la plus grande importance aux chaussures et prenez garde à ne pas glisser.

En cas de chaleur importante :

  • le risque est la déshydratation : augmentez les boissons sans attendre d’avoir soif. Ne pratiquez que le matin ou en fin de journée alors que la température est moins élevée.
  • attention à votre équipement et à sa couleur : ne portez pas de couleurs sombres.
  • protégez-vous du soleil et mouillez-vous la tête.

En cas de pollution ne pratiquez pas, en particulier si vous avez des antécédents d’allergie, d’asthme ou si vous avez des problèmes respiratoires.

Si on reprend une activité sportive, on n’hésite pas à en parler à son médecin ?

Absolument, il pourra détecter d’éventuels problèmes de dos, d’articulations ou de cœur et vous dirigera alors vers l’activité la mieux adaptée à vos besoins et à votre état de santé.

Votre médecin prendra notamment votre pouls et votre tension artérielle et pourra effectuer un électrocardiogramme de repos. Cet examen permet de détecter environ les trois quarts des maladies cardiaques à risque.

Si vous avez plus de 35 ans, si vous fumez ou encore si vous souffrez de cholestérol, un test d’effort vous sera demandé. Il s’agit d’un électrocardiogramme effectué lors d’un effort, le plus souvent sur un vélo d’appartement.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.