Sports

Le Mali remet en cause l’accord de défense et de coopération militaire avec la France



Barkhane: quatre soldats français blessés par un engin explosif au Burkina Faso

Quatre soldats français ont été blessés, dont un grièvement, au Burkina Faso lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule, dans le nord du pays, a annoncé mardi soir l’état-major français. L’attaque s’est produite dans le désert du Gourma, non loin de la frontière entre le Burkina et le Mali, lors d’une mission de reconnaissance classique de Barkhane menée avec leurs homologues des forces armées burkinabè. La région est sous l’emprise du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaïda. Les patrouilles de militaires y sont donc fréquentes.

Mardi, le véhicule tout terrain type pick-up, donc non blindé des soldats de Barkhane a explosé sur un engin dissimulé, à la sortie de l’aéroport de Ouahigouya. Le pick-up, moyen de transport léger et passe-partout, est très souvent utilisé par les forces spéciales. Tous les occupants du véhicule ont été touchés par l’explosion et rapidement évacués sur la base de Gao avant d’être rapatrié. Le pronostic vital d’un des soldats est engagé, mais son état est stable, souligne l’état-major des armées. En septembre dernier, le sergent Maxime Blasco avait été tué au combat à Ndaki, au Mali, juste de l’autre côté de la frontière.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.