Sports

les négociations reprennent à Vienne dans un climat de pessimisme ambiant



Publié le :

Un nouveau cycle de discussions s’ouvre ce jeudi 9 décembre à Vienne avec pour objectif de remettre sur rails le compromis historique signé dans cette même ville en 2015 et qui garantissait le caractère pacifique du programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions. Un accord moribond qu’il semble aujourd’hui bien difficile de le ressusciter.

« Les éléments ne sont pas très encourageants » déplore le chef de la diplomatie française. Jean-Yves Le Drian dit avoir le sentiment que les Iraniens cherchent à « faire durer les choses » tout en poursuivant leurs travaux nucléaires au-delà des limites fixées par l’accord de 2015.

« Initiatives très utiles et constructives »

Côté iranien, le discours est très différent. On assure avoir présenté « des initiatives très utiles et constructives ». Les mots sont ceux d’Ali Bagheri Kani, le nouveau négociateur iranien qui représentait son pays pour la première fois à Vienne la semaine dernière après cinq mois de pause dans les discussions.

Ce jeudi au palais Coburg de Vienne, l’émissaire de Téhéran fera face une nouvelle fois à ses homologues chinois, russe, français, britannique et allemand. Une délégation américaine se rendra également dans la capitale autrichienne mais pour une participation indirecte, puisque les États-Unis sont sortis de l’accord en 2018

Annonce de nouvelles sanctions américaines

À la veille de ces pourparlers, Washington a rappelé que la fenêtre de négociations ne resterait pas ouverte indéfiniment. Les États-Unis et leurs alliés verront rapidement si l’Iran veut négocier « de bonne foi », a prévenu le porte-parole de la diplomatie américaine.

Ces derniers jours les États-Unis ont également annoncé une nouvelle série de sanctions visant l’Iran. Elles ne concernent pas le nucléaire mais les violations des droits humains que Washington reproche à Téhéran.

À lire aussi : Nucléaire iranien: «déçus», les Européens s’inquiètent de la tournure des négociations



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.