Sports

la Pologne se dirige vers de nouvelles restrictions



Publié le :

La Pologne subit de plein fouet une vague de Covid-19. Mardi 7 décembre, le pays a enregistré près de 20 000 nouveaux cas positifs et 500 décès. Le gouvernement a annoncé de nouvelles restrictions : limitations dans la restauration, l’hôtellerie, les transports… La vaccination pourrait bientôt être rendue obligatoire pour certains métiers.

Avec notre correspondant à Varsovie, Damien Simonart

À partir du 1er mars 2022, les médecins, les enseignants et les fonctionnaires en uniforme pourraient être obligés de se faire vacciner en Pologne. Le ministère de la Santé annonce « un consensus proche » au sein du pouvoir.

Piotr, 49 ans, salarié dans le privé, espérait des mesures plus strictes. « Il y a de nombreux vaccins qui sont déjà obligatoires et personne ne proteste, défend-il. Grâce à cela, on résiste à des maladies qui nous ont décimés par le passé. Je pense que la vaccination devrait être obligatoire pour tous. Moi-même, je suis vacciné deux fois et j’attends ma troisième dose. »

Le gouvernement veut serrer la vis pour la fin de l’année. Boîtes de nuit fermées, hôtels, restaurants et églises limités à 30% de leur capacité hors personnes vaccinées, et retour de l’enseignement à distance au moins jusqu’au 9 janvier.

Une situation qui déplaît à Monika, mère de trois enfants dont deux scolarisés. « Bien sûr que je suis inquiète pour mes enfants, mais j’ai aussi peur que ce nouvel enfermement ait un impact négatif sur eux, explique-t-elle. Pour l’instant, on parle d’une fermeture de deux semaines, mais ça peut être plus long et qui sait si on ne va pas être de nouveau être enfermés pendant deux mois à la maison. »

Comme de nombreux parents, Monika a inscrit ses deux aînées de 8 et 5 ans sur liste d’attente pour recevoir au plus vite la première dose de vaccin.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.